1958 – La Cinquième République nait d’un coup d’État militaire – Episode 1/2 – Crimes et complots de La Guerre d’Algérie

 

http://www.radio-couleur-chartreuse.org/wp-content/uploads/2019/01/1958-Caricature-nez-b%C3%A9lier.jpg

1958 : Des médias étrangers ne sont pas dupes du putsch de De Gaulle.

 

Peu démocratique la Cinquième République ? … Ce régime est né du coup d’État militaire de 1958.

De Gaulle, – l’homme du 18 juin 1940 – , devient un dictateur en se servant de la menace d’un putsch… auquel il participe. Deuxième fois en 18 ans que les députés abdiquent devant un militaire. En 1940, c’était devant un Maréchal…

Ce coup d’État s’enracine dans la Guerre d’Algérie (1954–1962).

Conquise en 1830, « l’Algérie, c’est la France » :  Trois départements français… mais où perdure le régime colonial. 1954 : Déclenchement de l’insurrection algérienne. La Quatrième République va pourrir dans cette guerre coloniale qui ne dit pas son nom.

Les complots pour abattre la Quatrième République prolifèrent  : Militaires factieux, souvent d’extrême-droite. Agitateurs fascistes. Ultras de l’Algérie Française. Pieds-Noirs affolés… Lugubre époque de comploteurs et terroristes de tous bords, mais aussi de putschistes, d’espions, de voyous…

Et réseaux gaullistes… qui vont utiliser tous les autres pour permettre à De Gaulle d’arriver au pouvoir sur les épaules des parachutistes, de mettre fin à la Quatrième République, et d’instaurer ce régime de Monarque-Présidentiel de la Vème, taillé pour et par lui…
A écouter : Notre ami Pat – Pierre-Alban-Thomas – a fait La Guerre d’Algérie. Il raconte les horreurs auxquelles il a assisté et parfois même participé. Premier volet : Algérie 1954 : Apartheid à la française